Bienvenue à l'académie Kaeiji! Cet établissement est exclusivement réservé à une poignée d'humains, les Uries. Vous ne connaissez pas? Venez découvrir!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hina Rezawaii

Télépathes
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 20
Localisation : Tu sauras pas >.<

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: ???
Liens::

MessageSujet: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mar 17 Fév - 18:03

Feat - Jehan

Ayakashi


La nuit venait de tomber sur la ville de Seto, découvrant un ciel étoilé sans aucun nuage ainsi qu'une pleine lune éclairant faiblement la cité illuminée par des milliers de lumières artificielles sortant de divers immeubles. Hina ouvrit la fenêtre de sa chambre afin d'admirer la beauté du paysage. L'air était tiède, et la jeune fille pouvait aisément sortit en T-shirt comme elle l'était à présent. Cependant, la demoiselle prit une veste légère et sortit de la chambre discrètement avant de monter les escaliers menant au toit de l'académie. C'est un lieu que l'adolescente affectionnait beaucoup, dans son ancien lycée c'est l'endroit qu'elle fréquentais la plupart du temps, dés lors qu'elle avait envie de prendre l'air, c'est-à-dire assez souvent. La blonde aimait le silence qui y régnait, et qui facilitait sa concentration. Mais elle aimait également admirer le paysage qui s'offrait à elle.

Hina arriva finalement à la porte qui donnait au toit, un peu essoufflée d'avoir grimpé plusieurs étages en courant. La porte ouverte, le magnifique spectacle que la voûte étoilée offrait s'imposa à elle. On pouvait distinguer chaque étoile comme si l'on avait qu'à tendre la main pour en attraper une, et les constellations se détachaient clairement les unes des autres. La jeune fille se remémorait les sorties avec sa mère au planétarium, où on lui avait enseigné toute l'astrologie et l'astronomie qu'elle connaissait aujourd'hui. La demoiselle avança doucement jusqu'à l'extrémité du toit, son regard se perdant dans l'infinité de la galaxie devant elle. En observant les astres, on avait l'impression d'être minuscule, de n'être qu'une infime particule dans les confins de l'univers. Les humains se croyaient maîtres du monde, en fin de compte voilà tout ce qu'ils étaient : des particules. Petits. Insignifiants.

Une étoile fila rapidement dans le ciel étoilé, avant de disparaître à jamais."Fais un vœu" lui intima la voix douce de Lazuli dans sa tête. La blode réfléchit un instant avant de répondre d'une voix calme :

"- Non... Je n'ai aucun souhait particulier, je suis heureuse. Tout simplement."

Hina ne sut dire avec précision combien de temps elle resta debout au bord du toit. Une chanson lui vînt en tête, qu'elle se mit à chanter d'une voix cristalline. Cette chanson lui rappelait les berceuses que lui chantaient sa mère étant petite. Elle avait pour nom "Hijo de la luna".
Sa voix claire se propagea telle une nuée de d'étoiles filantes à travers la ville endormie...




(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibiki Takashi

Animalier
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Au jardin

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: Très bonne question
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mar 24 Fév - 18:03



Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages.

   
   
 
Feat
Hina Rezawaii
Psychique ▬ Lazuli
...


Un nuage de fumée blanchâtre s'éleva dans l'air, montant vers la lune. L'astre brillait dans l'étendue sombre de la voûte céleste, entouré d'une myriade d'étoiles qui semblaient danser dans la nuit noire. Tout était presque silencieux, en dehors du bruit de la circulation de Seto que l'on parvenait à entendre, comme feutrée. Jehan, les yeux rivés sur l'infinité de constellation au-dessus de lui, lâcha un bref soupir. Il avait fait son entrée à l'académie la semaine précédente.Toutefois, ayant attrapé un rhume dès son arrivée, il n'avait pas quitté sa chambre depuis. Désormais allongé sur le toit de l'établissement, le blond admirait les étoiles. L'immensité des cieux lui plaisait, depuis sa plus tendre enfance. Tout comme la pleine lune.

La lune... Madeleine, sa nourrice, avait toujours aimé cet astre. Elle disait qu'il savait parler aux Hommes purs et leur montrer leur voie. Le garçon y avait longtemps cru. Sans doute y croyait-il encore malgré le fait que la lune ne l'ai jamais aidé. Peut-être avait-elle trop de travail avec des personnes au cœur plus pures, ou plus en difficulté que lui. Les iris verts/orangés du jeune homme se perdirent dans la contemplation de l'astre lunaire, se demandant s'il aurait un jour le droit de converser avec lui.

Le grincement de la porte menant au toit grinça, juste sous son promontoire. Jehan demeura silencieux, songeant qu'il s'agissait d'un surveillant et qu'il aurait tôt fait de déguerpir. Cependant, après plusieurs minutes, une voix féminine se mit entendre. Elle chantait. Hijo De La Luna pour être exact. Si le garçon avait été aussi narcissique que son Yuai Azaël, il aurait pu croire que la chanson lui était adressé. Silencieusement, il se leva et sauta souplement de son perchoir sur le toit. Il observa la jeune fille qui se trouvait dos à lui. Elle avait de longs cheveux d'or, brillants. Il ne pouvait pas voir grand chose d'elle mais elle semblait jolie. Sa taille était fine et marquée et ses jambes étaient élégantes. Sa voix vibrait dans le silence. C'était pas mal. Vraiment. Le jeune homme distingua soudain le Yuai de l'étrangère mais ne lui porte pas plus d'attention. Il s'approcha de la demoiselle qui chantait et, après qu'elle eut terminé sa dernière note, se pencha à son oreille.

"-Bouh." Fit-il calmement de sa voix de velours.

La blonde sursauta violemment, bascula vers l'avant et se prit les pieds dans la petite bordure qui se trouvait là. Droit dans le vide. Jehan, d'un geste vif, entoura la taille de l'adolescente d'un bras et donna une impulsion au sol avec son pied droit. Il parvint à sauter en arrière et lâcha la demoiselle sur le toit, assez loin du bord. Le rebord du lieu n'était pas plus élevé qu'une cheville, ce qui expliquait que le lieu était dangereux et interdit aux étudiants. Pour parer aux éventuelles chutes. Le garçon se retourna vers la jeune femme qu'il avait sauvé. Elle semblait surprise à vrai dire, ce qui n'était guère surprenant. Il se tourna ensuite vers la lune.

"-Comment un ange posé sur une étoile a-t-il pu atterrir en ce monde?... Comment tu t'appelles ptit ange?" Questionna-t-il après un silence.

Jehan ne considérait aucunement l'inconnue comme un ange ou tout autre signe envoyé des cieux. Simplement, elle était blonde et avait des yeux bleus comme le voulait la tradition des anges. Azaël, flottant près du garçon, demeurait silencieux. Même si, au fond, il était bien curieux de connaître la demoiselle. Jehan aperçut une étoile filante. C'était la seconde ce soir-là. A moins que ce ne soit qu'un avion. Il sourit et se tourna finalement vers la blonde, attendant une réponse.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hina Rezawaii

Télépathes
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 20
Localisation : Tu sauras pas >.<

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: ???
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mar 24 Fév - 18:39

Feat - Jehan

Ayakashi


La jeune fille finit tranquillement sa chanson, se laissant bercer par chaque note légère qui s'échappait de ses lèvres. Quand vint la dernière, la demoiselle était perdue quelque part dans un autre monde qui n'appartenait qu'à elle, et où elle aimait beaucoup se réfugier lorsqu'elle était seule.

Mais un bruit soudain vint brusquement l'arracher de ses rêves, et le blonde retomba sur terre. Le bruit en question était un "bouh" prononcé à quelques centimètres de son visage par une voix masculine. Ce n'était pas tellement le mot lâché qui la déstabilisa, mais plutôt la présence de quelqu'un d'autre qu'elle sur le toit, à présent si proche d'elle et l'ayant entendu chanter.
Hina rougit violemment à cette pensée, et commença à vaciller dangereusement près du bord.

Elle allait tomber, elle le savait très bien. Prise alors de panique, Lazuli essaya vainement de lui transmettre son don afin qu'elle puisse ralentir le cours du temps et ainsi qu'elle se redresse le plus vite possible, mais elles manquaient toutes deux d'entrainement, et faute de temps, l'astuce ne fonctionna pas. Hina sentit son cœur s'affoler, son cerveau paniquer, tous ses sens en alerte, mais elle n'eut pas le temps de s'effrayer davantage que des bras puissants virent la ramener sur la terre ferme. la jeune fille se retrouva dans le bras du garçon qui l'avait effrayé pendant quelques instants. Elle ferma les yeux, en essayant de calmer ses battements de cœur en se concentrant sur son rythme cardiaque, qui soit-dit en passant était plus rapide que losrqu'elle faisait une course de 100 mètres.

L'inconnu la relâcha finalement, et la demoiselle pu le détailler avec précision, son visage étant tout proche du sien. Ses cheveux étaient blonds cuivrés, ses yeux oranges-dorés et son regard doux, et il possédait un visage ainsi qu'un léger sourire aux lèvres. Il n'était pas moche.
Après s'être un peu éloigné d'elle, le jeune homme prit la parole :

"-Comment un ange posé sur une étoile a-t-il pu atterrir en ce monde?... Comment tu t'appelles ptit ange?"

Hina eut un sourire attendrit à ces paroles douces et poétiques. Lazuli, qui se manifesta soudainement, la rembroua avec emportement :

"- Non mais je rêves là??? Ce type a failli te tuer je te rappelle ! Et il a juste à sortir trois mots pour être pardonné ! Je suis pas sûre que si tu serais tombée, ces excuses là seraient passées devant ta mère à ton enterrement !!!"

Hina leva les yeux au ciel. Il fallait toujours qu'elle dramatise...

"- Il a juste fait une blague, il n'y avait rien de bien méchant... Et puis, il m'a remonté ensuite..."

La demoiselle sourit doucement à l'inconnu et lui répondit :

"- Je m'appelle Hina et toi?... Au fait, merci de m'avoir rattrapée, sans toi je serais sûrement en bas du bâtiment à l'heure qu'il est... rajouta-t-elle en rougissant légèrement.

La blonde était gênée qu'il l'ait entendu chanter. Elle ne savait toujours pas pourquoi, mais elle avait peur qu'on lui dise qu'elle chante mal, contrairement à beaucoup d'artistes, elle prenait les critiques très à cœur. Peut-être même un peu trop, c'est d'ailleurs probablement pour cette raison qu'elle ne souhaitait pas devenir chanteuse célèbre... Les critiques allaient avec la gloire, et la jeune fille ne les acceptaient pas.

A présent, Hina respirait calmement. Elle avait retrouvé un rythme cardiaque plutôt normal, et ça lui allait très bien. Elle ne tenait pas plus que ça à transpirer... Elle reporta son regard turquoise sur le blond, attendant une réponse.




(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibiki Takashi

Animalier
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Au jardin

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: Très bonne question
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mar 24 Fév - 20:53



Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages.

   
   
 
Feat
Hina Rezawaii
Psychique ▬ Lazuli
...


La demoiselle blonde semblait sous le choc. Jehan, regardant en même temps la lune, sortit un paquet vierge de toute inscription de sa poche. Il s'agissait d'une petite création artisanale de son amie Hiro. Des cigarettes sans aucun impact sur les poumons ou la santé, simplement ayant pour effet de calmer ou simplement d'occuper. Une invention que le garçon avait qualifié de fabuleuse le jour où il l'avait découverte. Les clopes étaient constituées d'un mélange de fleur de caramel et de vanille, n'occasionnant ni dépendance, ni toux, ni rien de néfaste. Le garçon blond sourit et sortit une des cigarette ainsi que son briquet. Il la mit entre ses lèvres et l'alluma, tira un coup dessus puis relâchant la fumée aux senteurs sucrées. Vraiment, la créatrice de cette merveille avait même fait en sorte de penser à l'odeur. Le jeune homme trouvait cela agréable et cela lui permettait de s'occuper. Et de se détendre lorsque la situation le demandait.

Jehan reporta son attention vers la fille lorsqu'il entendit de nouveau sa voix. Une jolie voix. Il écouta ses remerciements et le nom qu'elle lui donna. Hina, c'était plutôt un beau prénom, ça lui allait bien. C'était doux et léger. En quelque sorte, ça lui ressemblait bien à cette demoiselle. Il hésita à répondre. Il n'avait pas grand chose à dire en réalité, si ce n'était que la blonde n'avait pas à le remercier. Après tout, c'était de sa faute à lui si elle avait failli tomber. La voix d'Azaël s'éleva alors dans le silence, lui faisant crisper la mâchoire.

"-C'était la faute de cette idiot si tu as failli tomber, d'autant qu'au fond de lui je suis certain qu'il...
-Azaël."
Tonna la voix glaciale et grave de l'adolescent.

Le Yuai sursauta et déglutit avant de s'excuser d'une petite voix. Jehan lui ébouriffa les cheveux avec un léger soupir et souffla une nouvelle vague de fumée caramélisée.

"-Excuse-le. Azaël n'a pas pour réflexe de réfléchir avant de parler. La fumée te dérange?" Demanda-t-il alors.

Le blond hésita. Il n'avait pas pensé que fumer pourrait déplaire à Hina, et il n'était pas dans ses intentions de déranger. Ni d'arrêter bien entendu. Le garçon s'assit finalement au sol et s'adossa finalement à la porte qui menait à l'intérieur de l'académie, gardant les yeux fixés sur l'adolescente. En fait, elle était plutôt pas mal. Et elle avait de charmants yeux bleus. Même si elle avait une Yuai qui semblait être du genre assez énervante. Gardant le silence et savourant le gout sucré de la cigarette, il songea que cette première rencontre était particulièrement intéressante.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hina Rezawaii

Télépathes
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 20
Localisation : Tu sauras pas >.<

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: ???
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mar 24 Fév - 21:49

Feat - Jehan

Ayakashi


Le jeune homme commença à sortir un paquet qu'Hina n'identifia pas immédiatement, puis il en sortit ce qui semblait être une cigarette. La jeune fille esquissa une grimace, elle détestait l'odeur de la fumée qui lui provoquait une nausée qu'elle ne supportait pas. Etant chanteuse, elle ne prenais pas de cochonneries susceptibles de lui abîmer la voix, ce qui faisait qu'elle était si claire et pure à écouter. La blonde dévisagea son interlocuteur, se demandant quel genre de type il pourrait bien être. La voix de Lazuli lui parvint alors dans sa tête :

"- Eh bien, il est beau en tout cas. Je ne m'opposerais pas à ce que tu te le fasse..."

La demoiselle jeta un regard ahuri à sa Yuai. Certes, c'était dans sa nature d'être très... franche, mais Hina ne s'y faisait pas. Comment pouvait-elle dire ce genre chose? Et puis, ce n'était pas elle qui, il y avait juste quelques instants de cela, l'accusait de tentative de meurtre?

"- Lazuli !! Tu es vraiment incorrigible ! Tu sais très bien que je n'ai pas l'âme aussi perverse que toi !
- Ca, ça reste à voir... Tu ne le montre pas mais je suis sûre qu'au fond tu ne penses qu'au sexe, pas vrai?
- Non, pas du tout. Tu es juste en manque car toi tu ne peux te faire personne vu que t'es juste un simple esprit.
- Juste un simple esprit? Je fais parti de toi j'te signale, donc vaut mieux pour toi que je sois juste un esprit...
- Lazuli?
- Quoi??
- Tais toi.


Il y avait des jours où la jeune fille n'en pouvait plus d'elle, et elle n'arrangeait jamais les choses en général. Elle les... empirait. L'adolescente envoya donc promener Lazuli d'un geste de la main, qui au lieu d'être vexée avait un large sourire en coin. Sans doute pensait-elle qu'en lui disait de se taire, elle avait avoué ne penser qu'au... qu'à des choses pas très catholiques.
Hina n'en revint pas de la tournure que prenait sa conversation avec sa Yuai. Si elle se comportait déjà comme ça avec sa première rencontre avec le sexe opposé, qu'allait-il en être du reste des autres garçons? Et surtout, allait-elle continuer à avoir ce genre de discours quand la personne en question serait dans les parages? Toutes ces questions sans réponses ne rassurèrent guère la blonde, qui fut interrompue dans ses pensées par le Yuai du jeune homme :

"-C'était la faute de cette idiot si tu as failli tomber, d'autant qu'au fond de lui je suis certain qu'il.." commença-t-il
"- Azaël." le coupa froidement le blond.

La jeune fille avait quelque peu sursauté au ton qu'avait prit l'adolescent, et qui lui avait fait un peu peur. Néanmois, elle aurait réagi de la même façon si Lazuli avait formulé ses pensées à voix haute. Elle frissonna à cette pensée ; mieux valait ne pas y penser. Cependant, elle se demandait ce qu'avait voulut dire Azaël, et elle ne put trouver une fin réaliste à cette phrase inachevée.
Au bout de quelques minutes de réflexion, la demoiselle abandonna pour se consacrer à l'esprit lui-même : il avait l'air j'en foutiste, et aussi franche et direct que Lazuli. Elle songeait qu'il y avait des chances pour qu'ils s'entendent à merveilles tous les deux. Le blond reprit la parole, cette fois à l'intention d'Hina :

"-Excuse-le. Azaël n'a pas pour réflexe de réfléchir avant de parler. La fumée te dérange?"

Le jeune homme s'adossa contre la porte débouchant sur le toit, et se laissa glisser jusqu'à arriver en position assise. La blonde pouffa à la mention du Yuai, il n'avait pas vraiment besoin de le dire, elle l'avait très bien remarqué toute seule.

"- C'est pas grave, tu sais la mienne est pareille, sauf qu'elle ne pense pas à voix haute. Si c'était le cas, je pense que je serais sous terre de honte depuis un bon bout de temps !" rigola-t-elle

Pour la question de la fumée, oui, elle la dérangeait. Elle détestait au plus haut point l'odeur du tabac. Elle s'arrêta soudainement dans sa réflexion, songeant qu'elle n'avait détecté aucune odeur de tabac. Si ce n'était pas tabac qu'il fumait, c'était quoi alors?

- Du shit? De la marijuana? De l'herbe? Ce qui est bien avec la drogue, c'est que t'as l'embarras du choix."intervint Lazuli avec ironie.

Hina passa outre le fait qu'elles soit une connaisseuse en matière de drogue, et l'ignora avant de s'adresser au jeune homme :

"- C'est-à-dire que je ne supporte pas le tabac, mais à ce que je sens ce n'en est pas... Tu peux me renseigner?

Si ça se trouve, Lazuli avait peut-être raison, il était peut-être un drogué auquel cas ce serait dangereux de rester avec lui. C'était peut-être même un dangereux psychopathe parcourant la pays à la recherche de nouvelles victimes. Il l'avait sûrement rattrapée pour gagner sa confiance, afin de mieux l'éliminer par la suite.

"Wow wow wow, je suis en train de penser quoi là?? Lazuli, sors de ma tête !!" gronda intérieurement Hina.

Ce qu'elle fit avec un immense sourire aux lèvres.

"Pffff... C'est toi la psychopathe."lui dit Hina

La blonde en avait marre de sa Yuai, elle aurait voulu l'enfermer dans un coin profond sa tête, là où elle ne pourrait plus intervenir et lui ficherait la paix...

Elle reporta son attention sur le jeune homme qui, d'ailleurs, n'avait toujours pas répondu à sa première question.

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibiki Takashi

Animalier
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Au jardin

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: Très bonne question
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mer 25 Fév - 0:20




Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages.

   
   
 
Feat
Hina Rezawaii
Psychique ▬ Lazuli
...


Jehan distinguait sans trop de difficulté que la blonde parlait à sa Yuai. C'était en quelque sorte visible, comme si les deux femmes ne s'en rendaient pas compte. Autant le jeune homme ne détectait jamais quand son amie Hiro parlait avec son Yuai, autant avec Hina il le voyait directement. Madeleine aurait sans doute dit que tout ceci était avant tout affaire d'entraînement. Elle n'avait sans doute pas tort. L'adolescent se demanda si la blonde connaissait son esprit depuis longtemps. À première vue on pourrait juger que ce n'était pas le cas mais Jehan savait qu'on ne pouvait rien juger sur une simple impression. Après tout, Azaël parlait bien à voix haute alors qu'il savait tout aussi bien parler de façon mentale. Mais bon, à croire que ça ne le tentait pas. Ou bien le simple fait de ne pas s'entendre lui-même devait l'agacer aussi prenait-il un malin plaisir à tout dire à voix haute. Le blond passa une main dans ses cheveux tout en fumant de nouveau. À croire que son esprit avait le don de le tracasser pour un rien. Le fauteur de trouble en question releva la tête vers le blond puis sourit avec amusement. Énerver son Urie était un de ses passe-temps favoris, même s'il connaissait les limites à ne pas franchir. Il l'avait fait une fois et autant dire que ça ne s'était pas du tout passé comme prévu. Il aurait presque pu y rester.

Hina parla alors, réveillant autant l'attention d'Azaël que celle de Jehan. Ainsi sa Yuai avait l'habitude de parler également à voix haute. Ça promettait de grosses embrouilles tout ça, et le jeune homme était loin d'apprécier ces dernières. Certes il se mettait souvent dans des situations disons délicates afin de porter son aide à des filles mais il était rare qu'il apprécie lesdites situations. À l'inverse de son Yuai, qui bien entendu en remettait toujours une couche. Lâchant une volute de fumée agrémentée d'un soupir, l'adolescent se demanda si la demoiselle allait lui répondre. À peine cette question intérieurement formulée que la réponse lui parvint. Il fronça légèrement les sourcils à la réponse puis retrouva un visage neutre. À ses premiers mots, il s'était dit qu'il allait devoir arrêter de fumer, ce qu'il ne comptait pas faire mais plutôt rentrer pour finir sa clope tranquillement sur le rebord de la fenêtre de sa chambre. Puis, en comprenant qu'Hina était uniquement sensible à l'odeur de la clope et non à la fumée, il avait conclu qu'il pouvait continuer. Il réfléchit quelques instants à sa question, légitime certes.

"-Ce n'est pas du tabac ni quelconque autre drogue. Je consomme pas ces...
-Saloperies.
Termina Azaël avec une grimace.
-Hum. C'est une création d'une amie, à base de vanille et de caramel. Ça n'a aucun effet néfaste. Je ne peux pas t'en dire plus c'est tout ce que je sais. Mais ça calme en tout cas. Et ça occupe."
Conclu-t-il avec un sourire, omettant volontairement l'intervention de son Yuai.

Jehan appréciait particulièrement l'odeur de ses clopes. C'était sucré et doux. Et puis généralement les demoiselles aimaient ça. Il sourit à cette pensée. C'était la créatrice de ces petits bijoux qui lui avait fait remarqué que le sucré avait toujours attiré les filles. Elle n'avait pas tort, d'autant qu'elle parlait en connaissance de cause. Azaël émit un petit rire taquin dans son esprit, particulièrement intéressé. Son Urie lui jeta un rapide coup d'œil qui suffit à le dissuader de commenter plus que nécessaire. Aussi, il n'insista pas. D'autant que la nuit, le Yuai était plus obéissant du fait qu'il ressentait plus facilement la fatigue que le blond, sans doute en raison du fait qu'il était un chat. Jehan posa ensuite son regard sur Hina. Même si son esprit avait l'air spécial, elle avait l'air d'une fille sympa. À cette remarque, Azaël lui fit mentalement remarqué qu'elle avait des charmes qui pourraient l'intéresser. Souriant doucement, le blond ne releva pas et tenta plutôt d'en apprendre un peu plus sur la demoiselle.

"-Je ne t'ai jamais croisé auparavant. Tu es à l'académie depuis peu non?"

La question était banale. Après tout autant faire connaissance. Suivant du regard une luciole qui passait à quelques mètres, Jehan songea à Hiro. Sa seule amie pour le moment. Il espérait en avoir rapidement plus. Et pourquoi pas Hina.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hina Rezawaii

Télépathes
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 20
Localisation : Tu sauras pas >.<

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: ???
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mer 25 Fév - 10:57

Feat - Jehan

Ayakashi


Aux mots du jeune homme, Lazuli lâcha un rire sarcastique. Il avait mentionné la drogue, à croire qu'il avait entendu sa Yuai. Dans l'intérêt de cette dernière, mieux valait qu'il n'ai rien entendu, sans quoi Hina aurait sauté du toit, cette fois de son plein gré, et sa Yuai n'aurait pas échappé à la mort... La demoiselle se sentit soulagée que le blond ne consomme rien qui pourrait nuire à sa santé. Si elle était indisposée à l'odeur du tabac, elle était également mal à l'aise avec les personnes qui fumaient, car elle savait que ce qu'ils fumaient apportaient de graves maladies, mais elle ne relevait jamais, car les personnes en général n'aimaient  pas qu'on leur fasse remarquer ce genre de choses à propos de leurs clopes.

Un mélange de caramel et de vanille ? Hina adorait les deux. Elle essaya de sentir le goût sucré à travers la fumée, et y parvint après quelques inhalations. Elle pouvait bien se le permettre, selon l'inconnu, celle ci n'était pas néfaste pour la santé. Ça sentait bon.

"-Je ne t'ai jamais croisé auparavant. Tu es à l'académie depuis peu non?"intervint la voix grave du garçon.

Hina eut un petit sourire. Observateur. En vérité, elle était arrivée il y a quelques jours de cela, mais étant trop occupée à s'installer, elle n'avait pas vraiment eut le temps de sortir pour faire connaissance avec les autres élèves, ce qui attristait la demoiselle. Mais elle s'était dit que le lendemain, elle irait faire un tour en ville afin de mieux connaitre les environs. Mais apparemment elle n'avait pas eut besoin de sortir pour faire une connaissance plutôt intéressante... D'autant plus que leur rencontre était originale, si on omettait que la jeune fille avait failli y rester. Peut-être qu'ils allaient devenir amis, ce qui ne déplairait ni à Hina ni à sa Yuai, d'ailleurs. Ou peut-être pas. La blonde ne savait rien de lui, il pourrait très bien repartir tout de suite et la planter là, ou rester toute la nuit sur le toit à discuter avec elle, auquel cas ce serait un grand malade... Elle ne savait pas s'il avait déjà des amis ici, mais ce n'était pas encore son cas. Elle avait fait la connaissance d'Hiro, mais Lazuli avait jugé bon de tout foutre en l'air à cause d'un regard de travers de la part du Yuai de celle ci, jetant ainsi un froid dans la relation des deux jeunes femmes.

Il fallait s'habituer à Lazuli et à sa franchise plutôt directe et ses commentaires tout sauf constructifs, et autant dire que ça prenais un certain temps, et la jeune fille pensait cela en connaissance de cause. Elle ne connaissait pas sa Yuai depuis très longtemps, depuis 3 ans pour être tout à fait exacte. Après l'apparition de cette dernière, les deux filles avaient très vite sympathisé, et Lazuli était devenue comme son amie imaginaire, qui la conseillait et l'écoutait dès lors qu'elle avait un problème. Hina avait bien vite cerné le caractère de sa Yuai, et l'avait prévenu de ne pas trop de faire remarquer, mais Lazuli s'en était totalement moqué, continuant à faire des remarques obscènes sur les gens qui fréquentaient le même établissement qu'elle. La jeune fille avait fini par abandonner l'idée d'une Yuai bien sage au fil du temps.

"-C'est vrai, je ne suis là que depuis quelques jours, et je n'ai pas encore eut le temps de visiter les environs. J'avais  planifié de le faire demain, alors ne t'attends pas à me voir dans les parages parce que, vu mon sens de l'orientation très pointu, je ne serais pas rentrée avant la nuit !" pouffa-t-elle en replaçant une mèche rebelle qui lui cachait la vue.

La fumée se propageaient désormais jusqu'à ma demoiselle, qui ne pouvait s'empêcher d'inspirer profondément pour pouvoir sentir les effluves sucrées qui s'en échappaient. Elle se demandait qui était cet ami, pour avoir eut une si bonne idée.
La demoiselle se surprit à demander au jeune homme :

"-Je peux goûter??"

Hina n'avait jamais fumé au cours de sa vie et ignorait donc comment s'y prendre, mais elle souhaitait voir, ou plutôt vérifier si le goût était aussi bon que l'odeur dégagée. Elle guettait la réaction et la réponse du blond, en jouant avec une mèche de ses cheveux dorés

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibiki Takashi

Animalier
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Au jardin

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: Très bonne question
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Mer 25 Fév - 23:34



Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages.

   
   
 
Feat
Hina Rezawaii
Psychique ▬ Lazuli
...


La réponse de la demoiselle le fit doucement rire. Un rire léger, précieux. Comme un son que l'on entendait peu et qui nous saisissait, nous faisait fermer les yeux pour nous transporter ailleurs. Il avait ce rire, et il l'appréciait tout autant que ceux qui l'entendait. Le blond se demanda si la jeune fille avait vraiment un si mauvais sens de l'orientation. Lui-même en avait un plutôt développé, un instinct qu'il savait en partie du à son esprit animal. C'était un félin. Et les félins avaient toujours eu une boussole mentale qui était, à son humble avis, bien plus pratique que l'on ne pouvait l'imaginer à première vue. Et se perdre en ville était bien l'une des choses qui ne lui était jamais arrivée, quand bien même il ignorait tout dudit espace en question. Trouver un endroit où se poser et où il pouvait demander son chemin s'il venait à se perdre était donc une formalité. Peut-être serait-il tenté d'accompagner la blonde en ville. À cette idée, ses yeux pétillèrent et il se mordit la langue pour ne pas rire. La demoiselle ne le supporterait jamais en plein jour, ni lui ni Azaël surtout.
Le Yuai somnolait d'ailleurs à demi au côté du garçon, épuisé par sa journée. Cette fatigue le fit nonchalamment se changer en Margay et il se lova sur les genoux de Jehan avec la ferme intention de ne plus en bouger. L'adolescent sourit avec une pointe de tendresse et caressa le félin tout en fumant toujours. L'odeur sucrée emplissait doucement l'air, rendant l'atmosphère plutôt agréable.
Hina posa soudainement une question qui le surprit quelque peu.

"-Je peux goûter??
-Non."


La réponse avait franchi ses lèvres toute seule. Il se rembrunît légèrement. Jehan était loin d'être égoïste et il se faisait un plaisir de partager ce qui lui appartenait. Mais en ce qu'il s'agissait des clopes, c'était une toute autre histoire. Il n'aurait jamais accepté de passer une cigarette à un garçon, qui aurait alors forcément demandé le nom du fournisseur. Et l'adolescent ne voulait créer aucun ennui à son amie, loin de là. De plus, il ne savait pas si Hina avait déjà fumé et si elle ne savait pas s'y prendre, ça risquait de ne pas être super agréable pour elle. Certes elle n'allait ressentir que le goût sucré mais tout de même, elle pouvait se brûler. Passant une main dans ses cheveux au vu du ton un peu plus froid qu'il avait employé pour exprimer son refus face à la question impromptue de la demoiselle, il reprit la parole à peine une minute plus tard afin de s'expliquer et qu'elle ne se vexe pas. Les filles avaient toujours eu le don d'être susceptible lorsque cela n'avait pas lieu d'être et Jehan était loin de désirer un débat ce soir-là. Il souffla une volute de fumée en direction de la blonde, un séduisant sourire aux lèvres. Même s'il ne s'en rendait pas vraiment compte.

"-Je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Tu pourrais te brûler et ça serait dommage d'abîmer une si jolie peau. Tu as déjà fumé?" Demanda-t-il avec curiosité.

Elle pouvait lui répondre sans crainte. Quand bien même elle dirait oui, il ne comptait pas lui passer de clope. À la limite, il pourrait la lui tenir pour qu'elle puisse goûter un coup. Une image s'imposa à son esprit, tendit qu'il caressait distraitement Azaël. Hina et lui sur le toit, silencieux, en train de contempler les étoiles en se passant une de ses fameuses clopes. Assez utopique comme vision, d'autant que les surveillants finiraient sans aucun doute par les trouver et ils seraient alors collés et interdits définitivement de séjour sur le toit. Jehan n'était pas totalement contre l'autorité. Simplement, quand il avait une idée en tête, il était près à tout pour faire en sorte qu'elle se concrétise. Ses sorties nocturnes sur le toit de l'établissement en étaient la preuve. Même dans ces anciens collèges et lycées, il avait toujours aimé ce lieu et s'y rendait régulièrement. C'était reposant, agréable. Azaël laissa échapper un ronronnement tendit que son Urie le caressait derrière les oreilles. Il sourit. Le Yuai était particulièrement adorable sous cette forme, presque innocent. À l'inverse de lorsqu'il était "humain". Mais c'était ainsi que Jehan l'appréciait après tout, et c'était sous les deux formes du félin que les deux s'étaient liés d'amitié. Un lien puissant. Le blond inspira et relâcha longuement une bouffée de vanille caramel. Il était bien ici. Ses prunelles se posèrent sur la blonde. Était-elle également bien ici ou préférait-elle rentrer? Il l'observa plusieurs secondes.

"-Si tu veux rentrer tu peux tu sais. Ou si tu as froid ou es fatiguée, il suffit de le dire." Conclut-il d'un doux sourire.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hina Rezawaii

Télépathes
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 20
Localisation : Tu sauras pas >.<

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: ???
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Jeu 26 Fév - 22:21

Feat - Jehan

Ayakashi


Hina observait le Yuai du garçon, qui s'était mit en forme animale. Il était mignon, comme ça, en... en fait, la jeune fille ignorait de quelle race était ce dernier. Cela ressemblait fort à un chat, sous forme de mini-panthère. Ce devait être un espèce assez rare, la demoiselle n'en ayant jamais vu au cours de sa vie. Il s'était mis en boule sur les genoux de son Urie, et celui-ci le caressait avec affection.

"- Hoooo, ils sont trop kawaii, tous les deux, tu ne trouves pas?"questionna Lazuli
"- Oui, c'est vrai... Malgré le ton plutôt froid qu'il a employé quelques instants auparavant, ils ont l'air de bien s'entendre.
- C'est aussi notre cas, non?
- Bien sûr. Même si je te taquine et que tu m'exaspères par moments, tu sais très bien que je t'aime, et que pour rien au monde je ne voudrais te perdre... Tu es tout pour moi, et ça, personne n'y changera quoi que ce soit, maintenant ou dans des dizaines d'années tu resteras toujours Lazuli, une partie de moi que j'adore, et tu sais quoi? Je remercierai jamais assez le ciel pour m'avoir donné une jumelle comme toi, tu es exceptionnelle, et peu m'importe ce que les autres pensent de toi, tu resteras toujours la plus belle, la plus drôle et surtout la meilleure des amies..."


Lazuli se tut, sans doute émue par le discours que venait de tenir mentalement sa Urie. La blonde prononçait rarement ce genre de choses, mais la nuit et les étoiles la poussaient à exprimer ses sentiments tels qu'ils venaient sur l'instant. Celle-ci lui intima avec douceur de s'endormir également, de tel sorte à ce qu'elle puisse parler un peu seule avec le jeune homme, ce qu'elle fit sans protester (pour une fois...).

La voix du jeune résonna soudainement, faisait sursauter Hina. Une réponse plutôt froide, négative à sa dernière question. La jeune fille n'allait pas dire qu'elle ne s'en était pas douté, sa question était après tout un peu déplacée, mais bon elle était très impulsive et sur le coup elle ne faisait pas vraiment attention. Mais la blonde ne se vexa pas pour si peu, et prit même sa réponse à la rigolade, elle allait sortit un "Monsieur est radin?" sur un ton taquin quand le blond reprit la parole, sans doute avait-il jugé qu'il avait été trop froid :

"-Je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Tu pourrais te brûler et ça serait dommage d'abîmer une si jolie peau. Tu as déjà fumé?"

Touché. Après avoir légèrement rougi au compliment du jeune homme, Hina sourit. C'est vrai qu'elle n'était pas très douée, et se brûler était tout à fait dans ses cordes, surtout s'il n'y avait pas Lazuli à coté pour lui dire de faire attention. Concernant le second point, la réponse était évidente. Si elle avait déjà fumé, elle n'aurait pas ce dégoût envers l'odeur du tabac. Mais la demoiselle était têtue, et continua donc sur sa lancée :

"- Il y a une première fois à tout, tu sais. Et puis, je ne me brûlerai pas si tu me montres comment on fais ! rétorqua-t-elle, toujours avec ce même sourire taquin sur le visage.

Après tout, Hina tenait vraiment à s'essayer aux cigarettes, et tant que ce n'était pas néfaste pour la santé, ça lui allait. Et puis, ce garçon avait l'air sympa et elle se plaisait bien en sa présence, qui était agréable et apaisante. Elle se verrait bien devenir amie avec lui, et aller sur le toit quelques soirs pour lui tenir compagnie, tous deux en train d'admirer la beauté du ciel étoilé... En pensant cela, son regard avait dérivé sur les étoiles sans même qu'elle s'en rende compte. Elle rêvassait, ce qui lui arrivait plus que souvent dans la journée. Elle répondit d'une voix absente :

-"Non, ça va merci, je suis bien ici et ta présence m'est agréable..."

Perdue dans ses pensées, elle n'avait tout de même pas oublié la présence du blond et sa réponse qu'elle attendait en contemplant le ciel.

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibiki Takashi

Animalier
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Au jardin

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: Très bonne question
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Jeu 26 Fév - 23:43



Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages.

   
   
 
Feat
Hina Rezawaii
Psychique ▬ Lazuli
...


Jehan restait plongé dans ses pensées tout en observant Hina. En vérité, il la trouvait plutôt pas mal. Les rayons de lune brillaient sur ses cheveux de miel et ses yeux bleus étaient voilés par les pensées qui devaient traverser son esprit. C'était le genre de fille qu'il aimait titiller avant son arrivée à l'académie. Sans doute en plein jour s'en serait-il donné à cœur joie mais la nuit, il était plus calme. Et la blonde, au fil des minutes où il apprenait à la connaître, ne méritait pas que l'on la taquine comme il avait tendance à le faire. Même si bon, s'ils venaient à se voir souvent, il ne promettait pas non plus d'être des plus sages.
La demoiselle insista alors pour goûter la clope. Le blond soupira, relâchant par la même occasion le parfum caramélisée mêlé d'effluves de vanille de la cigarette. Il ne s'agissait aucunement d'un soupir d'ennui, simplement le jeune homme ne désirait pas que la jeune fille lui en demande d'autres par la suite. Azaël émit un léger soupir ironique. Jehan trouvait des excuses pour une seule et unique raison: il désirait garder ce petit truc entre Hiro et lui. Ce qui était compréhensible, après tout il la considérait comme sa "moitié", n'ayant toutefois que des sentiments amicaux forts pour elle. Amicaux...à une époque il en était amoureux, mais à présent il s'agissait du passé. Le blond regarda de nouveau Hina et lui répondit calmement, un petit sourire aux lèvres.

"-Tu risquerai de t'attirer des problèmes et puis je ne préfère pas. Crois-moi je dis ça pour toi."

Jehan, malgré son refus, hésitait. Il pouvait bien lui faire goûter non? Mais pas avec la cigarette. Trop risqué. Plusieurs idées lui passaient par la tête. La demoiselle répondit alors à sa seconde question et bien qu'elle le fit sur un ton à moitié présent, ses mots ne lui avaient pas échappés. Sa présence lui était agréable. Il sentit une boule se former dans sa gorge mais ne dit pas un mot. Les seules personnes lui ayant dit cela étaient Hiro et Madeleine, deux femmes qui avaient partagés sa vie assez longtemps pour le lui dire. Et, implacablement, cela ramenait le jeune homme à penser à ses parents. Eux qui n'avaient jamais éprouvés pour lui qu'une considération presque matérielle. Jamais de mot gentil, aucune attention. Pas de sentiments. Uniquement de la politesse, de la rigueur. Comme des étrangers qui partageaient la même demeure. Ce souvenir lui fit serrer les poings. Puis il se détendît. Il était loin de ses géniteurs. Loin de leur froideur. De leur loi rigides et stupides. Jehan observa Hina. Sa question lui revint en tête. Goûter la clope. Voir le goût que cela avait. Il hésita. Puis, il tendit la main et saisit le poignet de la demoiselle. Elle tourna la tête vers lui. Il la tira, elle se retrouva contre son torse, ses jambes de chaque côté des siennes tandis qu'Azaël s'était posé à quelques mètres. Elle semblait particulièrement troublée, d'autant que leurs visages se trouvaient à quelques centimètres l'un de l'autre. Il sourit, puis se rapprocha de ses lèvres roses, entrouvertes de surprise. Il s'arrêta à quelques millimètres à peine et souffla doucement une volute de fumée sur la langue d'Hina. Puis, satisfait, il s'écarta à nouveau, le dos contre la porte. Cependant, il ne repoussa pas la blonde et observa plutôt sa réaction.

Il lui avait fait goûter la clope, tout en la gardant pour lui seul. Un bon compromis. Et puis, il était loin d'avoir trouvé désagréable la sensation des lèvres de la demoiselle si proches des siennes. S'il avait voulu se laisser tenter, sans doute l'aurait-il embrassé. Ça faisait longtemps. Ça lui manquait. Les plaisirs charnelles et la chaleur d'une fille lui manquaient cruellement depuis son arrivée. Il avait déjà eu des petites amies, des sérieuses et des beaucoup moins. Cependant, maintenant qu'il était éloigné de sa nourrice et son amour maternelle, il lui manquait l'amour d'une fille. Et pas pour s'amuser. Il attendait patiemment de trouver, sachant très bien où se rendre si ses pulsions devenaient trop fortes. Il passa une main dans ses cheveux en reprenant une bouffée de clope. Ce n'était pas le moment de penser à cela, il en aurait tout le loisir plus tard. Regardant de nouveau Hina, il se surprit à se rappeler qu'il ne lui avait pas donné son nom, ayant été coupé par Azaël. Il eut un charmant sourire.

"-Oh fait, tu m'avais demandé mon nom tout à l'heure mais Azaël m'avait coupé. Donc... Enchanté de vous rencontrer charmante Hina, mon nom est Jehan." Fit-il en prenant la main de la blonde et en déposant un léger baiser dessus.

Elle avait vraiment la peau douce. Avec un sourire, il lâcha sa main, se demandant qu'elle serait sa réaction après tout ceci. D'autant qu'elle n'avait pas bougé de ses genoux. Et que sa sensation ne le dérangeait pas le moins du monde.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hina Rezawaii

Télépathes
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 20
Localisation : Tu sauras pas >.<

Puce d'information
Maitrise:
50/2000  (50/2000)
Partenaire:: ???
Liens::

MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   Ven 27 Fév - 11:43

Feat - Jehan

Ayakashi


Alors qu'Hina était toujours perdu dans ses pensées et n'avait écouté que la moitié de la phrase du garçon, ne devinant qu'une réponse encore négative, il lui prit le poignet de sa main chaude et douce. La blonde reporta soudain son attention sur le jeune homme, se demandant ce qu'il avait l'intention de faire. Puis, il l'attira contre son torse de telle sorte à ce que son visage se trouve tout près du sien. Elle ne bougea pas, mais restait tout de même sur ses gardes, guettant la suite des événements.
Il rapprocha alors ses lèvres des siennes, et Hina était quelque peu choquée par se rapprochement si soudain. Il n'allait tout de même pas l'embrasser? Non. Il n'avait pas l'air d'un mec qui embrasse la première venue. Elle se demanda ce qu'elle devait avoir dit pour avoir provoqué cela. Elle avait juste évoqué que sa présence était agréable... C'est tout. Malgré cela, son visage aussi près était loin de lui déplaire, aussi elle ne bougea pas d'un millimètre. Sa respiration s'était accélérée, de la même façon que lorsqu'elle avait failli tomber du toit. Mais là, c'était pour une toute autre raison.
Le jeune homme entrouvrit alors ses lèvres et laissa s'échapper un nuage de fumée dans la bouche d'Hina. Le goût était exquis, un mélange de caramel et de vanille dont chacun se distinguait de l'autre, son préféré restant la vanille. Elle avait bien fait d'insister, elle avait adoré. Mais pas de là à lui en redemander, ce qu'il devait sans doute craindre.

Il éloigna son visage du sien, le reposant contre la porte. La jeune fille ne savait pas quoi faire à présent, si elle devait rester dans cette position ou s'éloigner du garçon, lorsque ce dernier prit la parole :

"-Oh fait, tu m'avais demandé mon nom tout à l'heure mais Azaël m'avait coupé. Donc... Enchanté de vous rencontrer charmante Hina, mon nom est Jehan."

Jehan. Ça ne donnait pas vraiment japonais, plutôt anglais à vrai dire. Mais la jeune fille s'abstint de le lui faire remarquer, jugeant que ce n'était pas le bon moment. Elle aurait tout le temps de lui demander. Il est vrai qu'il n'avait jamais répondu à sa question, son esprit lui ayant coupé la parole, et la demoiselle avait fini par oublier cette question et était passée à la suite. Elle fut quelque peu déstabilisée au baise main de ce dernier, alors qu'il y avait à peine une minute il était plutôt froid dans son refus... Mais elle ne laissa rien paraître et plongea ses yeux dans ces de Jehan, en quête d'une explication à ce comportement, mais son expression ne lui apprit rien.

"- Enchantée également, bien qu'un peu tard !" rigola-t-elle

Heureusement que Lazuli était endormie, sinon les commentaires obscènes auraient déferlés assez vite... La demoiselle regarda le blond de ses yeux turquoises, détaillant son regard vert-orangé, qui était d'une beauté que l'on ne pouvait pas remarquer de loin. À présent, elle était si près de lui qu'elle n'avait qu'à bouger légèrement la tête pour que leurs lèvres se touchent.

Hina hésita. Cette position ne lui était pas inconfortable, mais elle n'était pas vraiment bien appropriée. Elle décida alors de passer ses deux jambes d'un même coté, se retrouvant alors sur ses genoux, ceci étant un peu plus innocent que la première position.

La fatigue la prit soudainement, mais elle la repoussa, désireuse de passer plus de temps avec le jeune homme. Elle ne put pas entièrement échapper aux bras de Morphée, et posa sa tête contre le torse de Jehan tout en observant de nouveau le ciel, se demandant si il allait la repousser...

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Les étoiles qui étincellent ont illuminé nos visages" [Hina Rezawaii-Jehan Ayakashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le papillon des étoiles
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-
» Au clair des étoiles~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kaeiji :: Académie Extérieur :: Toit-